Ingénieur hydraulique

Des stations de pompage aux robinets, je conçois, réalise et entretient les réseaux d'approvisionnement en eau
Métier Ingénieur hydraulique
Ingénieur civil Recherche et développement Chimie Ingénierie Sciences et technologies Génie industriel Sciences de la Terre Réseaux d'approvisionnement

Le salaire à l'embauche Le salaire à l'embauche

A partir de 2340€ par mois.

Bon à savoir Bon à savoir

L’ingénieur hydraulique réalise des études préalables puis conçoit toutes sortes d’installations dans le cadre du génie civil : centrales hydroélectriques, châteaux d’eau, réseaux de distribution et d’irrigation, etc. 

Il partage son temps entre les déplacements sur le terrain (aménagement de sources, construction de puits, etc.) et des activités bureautiques (conception de réseaux d’approvisionnement depuis les stations de pompage jusqu’aux robinets des consommateurs par exemple). Il est parfois amené à intervenir à l’étranger. 

Salarié, l’ingénieur hydraulique travaille pour des agences de l’eau, des sociétés d’équipement, des éco-industries (eau, dépollution des sols...), des ports autonomes, des collectivités locales, etc. 

Ce professionnel travaille constamment en équipe. Il est assisté par des techniciens de maintenance en hydraulique, des mécaniciens hydrauliques et des techniciens essais hydrauliques. Ainsi, il doit avoir de bonnes capacités relationnelles et rédactionnelles. 

Les missions Les missions

Analyser les caractéristiques humaines et environnementales du lieu d’implantation prévu pour l’unité en prenant en compte un cahier des charges bien précis

Effectuer des mesures, analyses et calculs et réaliser des études de faisabilité 

Interpréter les résultats

Définir les outils et méthodes de travail, les corps de métier à faire intervenir et le budget du projet

Lancer des appels d’offres pour sélectionner les entreprises en concertation avec le client

Assurer le suivi des travaux que ce soit sur le plan administratif, technique ou financier

Apporter une solution pratique aux derniers dysfonctionnements

Les débouchés et perspectives d'évolution Les débouchés et perspectives d'évolution

L’insertion professionnelle pour un jeune diplômé hydraulicien est plutôt aisée. En effet, la prise de conscience environnementale gloable a permis de rendre le secteur encore plus dynamique qu'auparavant. Mais pour exercer le métier d’ingénieur hydraulique, il est important de se spécialiser en hydraulique pendant ses études. 

Avec le temps, l’hydraulicien pourra s’orienter vers des missions de chef de projet ou vers une fonction plus commerciale. Il pourra aussi devenir ingénieur expert ou bien se mettre à son compte en créant son propre bureau d’études spécialisé.

Les compétences clefs Les compétences clefs

Sens de l'organisation Rigueur Bon communicant Connaissances en mécanique, en sciences et en informatique Capacités d'analyse Esprit d'innovation Sens des priorités Travail d'équipe

Comment se former pour ce métier ? Comment se former pour ce métier ?

Dès la Première, il est conseillé de choisir les spécialités Mathématiques/SVT, Mathématiques/Sciences de l’Ingénieur ou encore Mathématiques/Biologie-écologie. Pour devenir ingénieur hydraulique, il est possible d’opter pour : 

Les diplômes recherchés Les diplômes recherchés

Diplôme d'ingénieur spécialisé en hydraulique, hydrogéologique, génie sanitaire ou génie civil
Master pro ou recherche spécialisés en mécanique des fluides, thermiques ou énergétiques